Polar/thriller·Roman noir

Les Désobéissantes, Emmanuelle Faguer, Harper Collins Noir

On dit de lui qu’il a eu mille vies. Une enfance passée à l’orphelinat, une jeunesse marquée par le succès et, au faîte de sa gloire, des fiançailles avec une riche Américaine. Il était discret, virtuose, solitaire. La dernière femme de sa vie aurait pu parler. Mais en ce matin d’octobre elle gît au pied de l’escalier.
Entre les murs d’un manoir en Picardie, l’étrange duo formé par la domestique Elizabeth Storm et le pianiste Marcus Solar n’est plus. Et c’est un drôle de moment qu’a choisi l’artiste pour tirer sa révérence puisque, après vingt-six ans passés à l’abri des regards, il s’apprêtait à donner une série de concerts exceptionnels.
Qui était Marcus Solar, star déchue morte d’une overdose de morphine à soixante-dix ans et sur le point d’entrer dans la légende ? Quels mystères renfermait-il pour disparaître à la veille du grand soir, emportant avec lui une vieille femme sans passé ?
Et qui sont ces femmes qui ouvrent et ferment la ronde tragique d’une enquête à laquelle semblent vouloir s’inviter l’amitié, la honte et les regrets ? Janvier 2023, Harper Collins Noir

«  Au début du mois d’octobre 1994, une annonce ébranla le monde de la musique : ce concert new-yorkais était son dernier. Pendant vingt-six ans plus personne n’entendît parler de Marcus Solar »

Plus léger que la plupart de mes lectures habituelles, Les Désobéissantes se situe entre le page-turner et le roman à suspense classique reposant principalement sur un personnage troublant et charismatique : Marcus Solar, un célèbre pianiste qui revient sur scène après plus de deux décennies d’absence.

Seulement tout ne va pas se passer comme prévu, la veille de sa représentation, lui et sa domestique sont retrouvés morts.

L’enquête va alors mettre en exergue beaucoup de questionnement et de suspicion.

Voilà une intrigue à la mise en place rapide pour ne pas dire immédiate.

C’est le premier roman que nous propose Emmanuelle Faguer qui est scénariste et je l’ai trouvé remarquable sur l’idée de proposer un personnage aussi troublant.

Emmanuelle Faguer monte avec maîtrise une intrigue solide, avec de nombreux personnages, principalement des femmes, beaucoup de femmes. Ce sont elles qui ont jalonné la vie de Marcus Solar, et ce sont elles qui œuvrent encore aujourd’hui pour rassembler les pièces manquantes de ce puzzle se déroulant sur plusieurs lieux et temporalités différentes. Les zones d’ombre sont nombreuses et font douter le lecteur en permanence.

Les Désobéissantes n’est certes pas sans défaut, j’ai parfois regretté que les chapitres concernant l’ enfance de Marcus ne soient pas aussi riches que je l’espérais, mais on comprend vite pourquoi quand l’intrigue prend un virage inattendu concernant une disparition pendant les années 90. Je préfère ne pas trop en dire afin de laisser aux futurs lecteurs la saveur de la découverte.

Grâce à cette personnalité mystérieuse qu’est Marcus Solar et à ces nombreuses femmes qui l’entourent, voilà un premier polar envoûtant et maîtrisé, alors que les enjeux complexes et intrigants sont dévoilés au compte-gouttes. Soyez rassurés toutes les interrogations trouvent leur réponse au fil de l’histoire que l’on suit avec beaucoup de plaisir.

Un polar à lire attentivement, qui plaira aux amateurs d’énigmes aimant être surpris et être maintenus dans un suspense digne d’un excellent Harlan Coben.

Un commentaire sur “Les Désobéissantes, Emmanuelle Faguer, Harper Collins Noir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s