Littérature Noire·Polar/thriller

Anamnèse, Vanessa Chevallier, Éditions De Borée

Éditions de Borée, Mai 2022.
De son enfance, Ambre n’a gardé aucun souvenir. Désormais trentenaire et en proie à de terribles crises d’angoisse, elle n’aspire qu’à sortir de cette amnésie. Alors que ses proches refusent de la soutenir dans sa quête, elle décide de retourner dans la maison familiale,
là où tout a commencé, là où elle espère renouer les différents fils de son existence. Peu après son arrivée, un meurtre est commis dans Le quartier, faisant ressurgir les fantômes du passé. Tous les habitants de l’impasse se souviennent du Loup, un tueur en série qui a sévi dans la région. Qu’est-il réellement arrivé vingt-sept ans plus tôt?

Anamnèse c’est l’histoire d’Ambre, après son profond mal-être et ses crises d’angoisse elle décide de revenir dans la maison familiale, Ambre n’a gardé que très peu de souvenirs de son enfance, les liens familiaux ont également été rompus il y a des années.

Entre passé et présent, le récit prenant d’une jeune femme à la recherche de sa mémoire.

Malgré ce que le résumé laisse paraître, Anamnèse n’aborde pas « techniquement » la mémoire comme de nombreux thrillers, et tant mieux.

On oscille entre 2012 et les années 80 où un tueur d’enfants, Le Loup, a terrifié les habitants de Magny-les-Hameaux, le retour d’Ambre va aussi réveiller la mémoire et les traumatismes de toute une ville. Ainsi que ceux du lecteur, nous sommes dans les années 80 et l’affaire de Lépanges-sur-Volognes est encore dans les esprits.

Entre deux époques, il faut être attentif aux détails, l’histoire nous faire revivre les différents événements à travers Ambre, et les nombreux personnages ; des familles meurtries et hantées par la perte de leurs enfants.

Dans ce roman, va se déployer une intrigue entre le roman rural, le thriller psychologique, et le fait divers.

Avec son écriture toujours aussi prenante, au service de l’ambiance et de la tension, Vanessa Chevallier nous propose un excellent puzzle. En tant que lectrice c’est un bonheur de revenir à ce genre d’intrigue traditionnelle certes, mais inattendue et maîtrisée.
Cet hiver, j’ai également lu et adoré L’enfant de la colère, le premier roman de Vanessa Chevallier. J’avais été séduite par son écriture, avec Anamnèse, elle monte d’un cran en étayant son intrigue d’ambivalences et de finesse psychologique.

Elle fait désormais partie de mon cercle très fermé des auteurs que je recommande en 2022.

L’enfant de la colère est disponible en poche.

7 commentaires sur “Anamnèse, Vanessa Chevallier, Éditions De Borée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s