Polar/thriller

Bird Box, Josh Malerman, Calmann-Lévy

La plupart des gens n’ont pas voulu y croire, les incidents se passaient loin, sans témoins…Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger, sans nom, qui s’est abattu sur le monde. On dit qu’un coup d’œil suffit pour perdre la raison, être pris d’une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger ses petits. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l’extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés. Arriveront-ils à bon port, guidés seulement par l’ouïe et l’instinct ? Un climat de tension habilement instauré, qui vous fera sursauter au moindre bruit.

Envoûtant et mystérieux.

Voilà un roman qui m’a surprise par son originalité et son traitement.

Bird Box est un thriller post-apo dans lequel on suit Malorie sur deux temporalités. L’une lorsqu’elle est enceinte et que l’on découvre progressivement les événements « d’avant » à l’origine de sa fuite et l’autre lorsque Malorie guide ses enfants ,FILLE et GARÇON,les yeux bandés quand ils traversent un fleuve, menacés par des entités, des créatures tapies dans l’ombre, qui, si vous les regardez vous mènent à la folie.

Je regrette de ne pas avoir lu Bird Box avant, il fait partie de ces romans d’ambiance très sombre et terriblement anxiogène, où notre ressenti a une grande importance grâce au style de l’auteur qui n’enfonce pas de portes ouvertes.

Toujours dans la suggestion, il y a cette intelligence dans l’écriture de Josh Malerman qui a pris le parti de ne dévoiler que très peu d’éléments concernant ces créatures. Il ne se passe d’ailleurs pas grand chose alors que la tension est toujours présente et c’est, je trouve la force de ce roman qui happe son lecteur, et qui le force à se poser de nombreuses questions du début à la fin.

J’aurais envie de vous détailler de nombreux passages qui m’ont glacée et interpellée; mais afin de préserver le mystère de Bird Box je vais juste vous recommander vivement de le lire si vous avez envie de vous plonger dans une histoire sensorielle, empreinte de noirceur et peu de quiétudes.

Une immersion originale qui m’a comblée.

Si comme moi, vous n’aviez pas lu Bird Box lors de sa parution, pour une meilleure imprégnation, je vous conseille vivement de le découvrir avant sa suite Malorie qui vient de paraître et dont je vous parlerai prochainement.

BIRD BOX est disponible au Livre de poche. Traduction Sébastien Guillot (Etats-Unis)

3 commentaires sur “Bird Box, Josh Malerman, Calmann-Lévy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s