Polar/thriller

LES MONSTRES, Maud MAYERAS, Editions POCKET

Les Monstres, Maud Mayeras, Editions Pocket, Janvier 2022

Séquestrés depuis toujours, que feront-ils si la porte s’ouvre?
Ils vivent dans un  » terrier « . Les enfants, la mère. Protégés de la lumière du jour qu’ils redoutent. Sales et affamés, ils survivent grâce à l’amour qu’ils partagent et grâce à Aleph, qui les ravitaille, les éduque et les prépare patiemment au jour où ils pourront sortir. Parce que, dehors, il y a des humains. Parce que eux sont des monstres. Et tant qu’ils ne seront pas assez forts pour les affronter, ils n’ont aucune chance. Mais un jour Aleph ne revient pas, et les humains prédateurs cognent à leur porte. Alors, prêts ou pas, il va falloir faire face, et affronter cette terrifiante inconnue: la liberté.

— Vous savez pour quelle raison le grand méchant loup ne pourra jamais vous dévorer les enfants ?
— Nous l’ignorons Aleph.
— Parce que c’est vous le grand méchant loup

Après Hématome, Lux et le Best-seller Reflex, vous reprendrez bien une dose de Mayeras ?
J’avais dit à l’époque à propos de REFLEX « Elle a tout pour elle Maud Mayeras, une écriture splendide et les idées qui vont avec » elle ne m’a pas fait mentir avec Les Monstres qui a marqué son retour en 2020, et enfin disponible en poche.
Lors de sa sortie en grand format, j’ai volontairement lu très peu de chroniques (pourtant nombreuses !) sur Les Monstres le ptit dernier de Maud Mayeras, connaissant la singularité de l’auteure, et mon enthousiasme à la lecture de chacun de ses romans, je souhaitais garder intact le plaisir de la découverte, savoir qui sont ces monstres, que leur est-il arrivé ? vont-ils s’en sortir ?

Dans le registre d’une littérature très sombre (trop) souvent pointée du doigt, elle tente de nous proposer une histoire presque déjà racontée, qui pourrait tenir dans un mouchoir de poche, mais à sa façon et différente des romans précédents. Les descriptions sont précises, elles vous happent. Les rebondissements ? vous n’êtes pas prêt. L’atmosphère…celle que j’aime, celle qui vous asphyxie, anxiogène, terrifiante.
Il y a heureusement un peu de lumière, et elle réside dans les personnages, dans l’écriture, c’est là le talent « monstre » de l’auteure, celui de tisser des liens indéfectibles, quels qu’ils soient, entre eux, entre nous et eux, Les Monstres.
Maud Mayeras ne publie pas un roman par an, dommage et tant mieux, ca lui permet de creuser minutieusement, subtilement son propos bien au delà d’une thématique usée jusqu’à la corde.
Les Monstres est un texte sensoriel, et comme je le pressentais, une lecture éprouvante, une histoire aussi monstrueuse qu’haletante, que j’ai dévorée en une nuit, tout cela grâce à une écriture sensible et vivante qui nous immerge dans un décor où  » Dehors, un monstre ne résiste pas, il meurt ».

A lire absolument.

Ne fais pas preuve de bravoure,
Si aux habitants tu dis bonjour,
Ils t’emporteront sans retour,
Pour te faire cuire dans le four

8 commentaires sur “LES MONSTRES, Maud MAYERAS, Editions POCKET

  1. J’veux qu’on rie, j’veux qu’on danse, j’veux qu’on s’amuse comme des fous. J’veux qu’on rie, j’veux qu’on danse quand c’est qu’on mettra dans l’trou.
    Tout le talent de Maud est là.
    Merci à toi ma Katia. 🙏😘

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s