Polar/thriller

Superstitions, Ellison COOPER, Le Cherche Midi

Dans la lignée de Fred Vargas, le nouveau roman de l’auteure de Rituels et de Sacrifices.
Washington. Lorsque le corps d’une adolescente est retrouvé dans une mise en scène qui laisse penser à un meurtre rituel, le FBI fait appel à Sayer Altair, experte en religions anciennes. Celle-ci constate que le tueur s’est inspiré pour sa cérémonie macabre d’anciens textes funéraires égyptiens, semblables à ceux recueillis dans Le Livre des morts. Elle en est persuadée, d’autres meurtres vont suivre. Et elle a raison. S’engage alors une course contre la montre – et contre la mort – pour essayer de comprendre et d’anticiper les mouvements d’un assassin particulièrement retors.Après Rituels et Sacrifices, Ellison Cooper mêle à nouveau meurtres, occultisme et superstitions, et nous plonge cette fois dans l’histoire de l’Égypte ancienne, ses rites et sa mythologie. Un thriller érudit, noir, plus captivant que jamais.

Ne faites pas comme moi ne lisez pas Superstitions si vous n’avez pas lu les précédents tomes (Rituels et Sacrifices). On m’avait déconseillé de lire Superstitions qui est donc le troisième tome, comme je n’avais que celui-là et vu l’état de ma pal je n’ai pas trop eu le choix. Ça fait déjà quelque temps que je voulais lire cette saga qui met en scène une experte en religions anciennes, Sayer Altair. Je ne vais pas pouvoir dire grand chose sur sa personnalité et sa vie personnelle, pour un troisième tome ce n’est pas ce qui est mis en avant (contrairement à d’autres saga), jusqu’au moment où je me suis littéralement fait spoiler les tomes précédents…
Pour moi l’intérêt a donc résidé dans l’enquête omniprésente, et pour une fois le résumé est fidèle à ce que j’ai lu, il y sera question du meurtre d’une adolescente et de la disparition des étudiants lors de leur trajet en car dans lequel on sait que cette adolescente se trouvait.
Sans renouveler complètement le genre thriller qui tourne ad vitam aeternam en rond, Superstitions reste assez crédible grâce à la neuroscience présente qui procure un côté palpitant digne d’ESPRITS CRIMINELS (et dont je ne me lasse finalement jamais) ; l’agent spécial Sayer Altair anime aussi des conférences dédiées à l’étude des serials killers et de leurs différentes psychopathies, dont un cas inquiétants, le sujet 037, un anonyme qui l’appelle de temps en temps afin de prendre des nouvelles.

Dans cette nouvelle enquête et ce fil rouge des enquêtes précédentes, Ellison Cooper installe à merveille une atmosphère anxiogène, macabre, avec les aspects les plus glaçants des rites et de la mythologie de l’Egypte ancienne, tout en préservant ce coté passionnant, très bien construit et page turner à la fois.

Comparée à Fred Vargas j’attendais beaucoup de cette auteure et je ne regrette absolument pas cette découverte, je lirai avec plaisir les deux premières enquêtes
Je vous recommande vraiment de respecter l’ordre de parution pour votre plaisir de lecture et tout ce que je ne peux pas révéler dans mon avis.

Superstitions, Ellison COOPER, ( Etats-Unis)Editions Le Cherche MIDI, octobre 2021, traduction de Cindy Colin-Kapen



8 commentaires sur “Superstitions, Ellison COOPER, Le Cherche Midi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s