Polar/thriller

Nous sommes les chasseurs, Jérémy FEL, Editions RIVAGES

Dans un univers sombre et magnétique, où les époques et les lieux se superposent jusqu’au vertige, Gabriel, Damien ou Natasha se débattent avec de vieilles peurs héritées de l’enfance et leurs pulsions les plus inavouables.
Jérémy Fel entraîne ici son lecteur dans un imaginaire éblouissant, où cruauté et trahison règnent en maître. Comme dans un palais des glaces, les destins se répondent et se reflètent, créant un monde où visible et invisible, réel et fiction, se confondent.

FASCINANT ET AMBITIEUX

J’ai lu tous les romans de Jérémy FEL, j’avais été déstabilisée par Les loups à leurs portes que je relirai certainement, je dois avouer que je sous-estimais un peu cet auteur avant d’ADORER HELENA, et maintenant avec Nous sommes les chasseurs qui est d’une noirceur rarement égalée dans le thriller français, je pense pouvoir compter sur une main les ouvrages qui m’ont aussi perturbée que celui-là.
Pendant ces 10 chapitres pouvant s’apparenter à des nouvelles (lisez-le pour comprendre), c’est un total lâcher prise qui s’opère dans un schéma qui ne se devine jamais parmi ces différents lieux, ces multiples époques, et ces intrigants personnages. Il faut faire confiance à l’auteur et à ce qu’il propose dans cette atmosphère très très sombre qui enveloppe cet ouvrage, on rencontre LE MAL sous plusieurs formes.
Ce nouveau roman nous plonge dans une ambiance fantastique, magnétique, il vous transporte ailleurs, que ce soit dans de l’historique, du gothique, du romantisme, de la science-fiction, cet auteur pourrait me faire tout lire avec fascination et délectation. Une dimension personnelle et cinématographique fait ressortir de cette histoire une charge émotionnelle intense et mélancolique, alors que le roman baigne dans le sordide et le cruel et qu’avec Nous sommes les chasseurs mon seuil de tolérance a souvent été franchit.
Le plus terrifiant étant qu’ il ne s’interdit rien, et c’est ce qui en fait une plume captivante, alors jusqu’où nous emmènera t’il ?

En bref, si Nous sommes les chasseurs se hisse dans mes meilleures lectures de 2021 c’est bien grâce à cette étrange fascination que j’ai ressentie tout le long et qu’à ce jour je peux vraiment dire que les romans de cette trempe se font (trop) rares.

Nous sommes les chasseurs, Jérémy FEL Editions RIVAGES, Octobre 2021

8 commentaires sur “Nous sommes les chasseurs, Jérémy FEL, Editions RIVAGES

  1. Il est dans ma pal ma Katia. J’avais adoré Helena. Les premiers chapitres ne m’ont pas attirée plus que ça, je l’ai reposé. Visiblement, il va falloir que je m’y remette. J’ai peur de flipper, moi qui crois au surnaturel et à tout ce que l’on ne peut nommer, j’ai peur d’y laisser des plumes. 😅. Ou bien je le lirai de jour.
    Superbe chronique. Merci à toi. 🙏😘

    Aimé par 1 personne

      1. C’est bien ce que je craignais comme réponse. 😅😅
        Tu me feras la lecture si je finis avec une camisole. 🙃 Je vois déjà arriver les plumes en moins, déjà qu’il n’en reste pas beaucoup.
        Des bisous à toi 😘😘

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s