Littérature générale

Traverser la foule, Dorothée Caratini, Bouquins Editions. Flamboyant !

Un jour comme un autre de décembre, Dorothée se confronte à l’indicible : son mari s’est pendu. Comme ça, lunettes sur le nez et chaussons aux pieds, la laissant seule avec deux petites filles face à un gouffre d’incompréhension.
Tout ce qui entoure la mort est pénible, long, compliqué. Il faut attendre, répondre à des questions. Mais le deuil donne aussi le droit de s’affranchir des conventions. Dorothée veut qu’il éclate à la face du monde, elle veut rester qui elle est, une femme qui jouit. Pas seulement une veuve et une maman solo, mais une femme libre avec son imaginaire et son grain de folie. Alors, passés le choc, la colère et la douleur, elle prend ses émotions et ses enfants sous le bras, ses deux tempêtes qui l’épuisent et la comblent. Les fantômes, elle les brûle. Écrit dans l’urgence de la peine avec la grâce des âmes sensibles, Traverser la foule balance entre le réalisme, le rock et la oésie. Aussi drôle qu’émouvant, il s’en dégage une force inouïe, qu’on peut aussi bien nommer la joie ou la vie.

★ On traverse des foules toute sa vie, pour ne pas se perdre ou perdre des morceaux de soi. Je traverse la foule comme on traverse la vie, je contourne. ★

Ce n’est pas facile de parler d’un roman autobiographique… Cette rentrée littéraire est marquée par de nombreux ouvrages qui m’ont l’air plus cathartiques et plus évocateurs que les années précédentes. Alors, on ne lira certainement pas les 500 romans de cette rentrée, il faut savoir faire des choix, autant se diriger vers des personnes en qui on a toute confiance, je remercie Lilas Seewald de celle qu’elle m’a accordée, je ne sais pas si j’aurais pris l’initiative de me diriger vers une histoire aussi douloureuse…
Pour son premier livre Dorothée Caratini pose ses mots avec grâce, colère et tout l’amour qu’elle porte encore en elle. Comment peut-on écrire sur un sujet aussi dramatique avec une plume aussi écorchée que vive et avec autant d’esprit ?
« C’est terrible, pour moi, ce bagage. Il est laid. Il a la tronche de la mort. Une femme avec la mort en sac à dos. Une femme de quarante ans avec deux enfants et un mort dans sa salle à manger. »

On passe des sourires (et même parfois des rires si si ) aux larmes en lisant cette histoire vivement portée par une plume flamboyante. J’aurais tellement aimé traverser ces pages, prendre ce shoot d’énergie qu’est Traverser la foule, qui n’est pas qu’une histoire déchirante, c’est une leçon de VIE et de courage.
J’ai lu Traverser la foule un soir d’été, j’ai fait la « rencontre » d’une nouvelle plume, devrais-je dire une « voix » puisque dans l’ombre, voilà une personnalité qu’on perçoit bien singulière au regard lucide et infaillible, dotée d’un courage immense et d’une authenticité sans faille.

Courez chez votre libraire, traversez la foule, rencontrez Dorothée Caratini et ses mots qui claquent, hurlent, et dansent avec autant de légèreté que de gravité.

Traverser la foule, Dorothée Caratini, Bouquins Editions (Robert LAFFONT) août 2021

Je remercie chaleureusement et infiniment Lilas Seewald, les Editions Bouquins et Dorothée Caratini.

5 commentaires sur “Traverser la foule, Dorothée Caratini, Bouquins Editions. Flamboyant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s