Nordique·Polar/thriller

Sigló, Ragnar Jónasson, Éditions De La Martinière

Résumé : Trois jours avant Pâques. Siglufjördur, le village le plus septentrional de l’Islande, repose paisiblement entre les hautes montagnes qui l’entourent. La mer est sereine. La tempête de neige qui couve n’a pas encore frappé ses côtes. Mais un appel d’urgence réveille l’inspecteur Ari Thór au beau milieu de la nuit. Le cadavre d’une jeune fille de 19 ans vient d’être trouvé, gisant dans la rue principale. Une chute imbécile depuis son balcon ? C’est le plus probable. Le lendemain, Ari Thór est appelé à la maison de retraite de la petite ville. Un des pensionnaires, qui lutte contre une maladie dégénérative violente, ne cesse d’écrire la même phrase sur les murs depuis qu’il a appris l’accident : Elle a été assassinée. Le vieil homme a-t-il eu vent de quelque chose ? Ou le souvenir d’une tragédie plus ancienne remonte-il de sa mémoire fissurée ? La tempête touche Siglufjördur plus rapidement que prévu. Il n’y a bientôt plus ni électricité ni chauffage dans le petit port de pêche. C’est alors que la maison de la victime, comme un ultime signal, est cambriolée. Ari Thór s’évertue désespérément à rassembler les pièces du puzzle, tandis qu’une vérité innommable émerge peu à peu du blizzard.

Retour rapide sur ma lecture du week-end avec Sigló le dernier roman de Ragnar Jónasson.

Ici il sera question d’une étudiante retrouvée morte, après avoir chuté d’un balcon. Accident , meurtre ou suicide ? Les pistes sont multiples.

Cette nouvelle enquête n’a pas de grandes ramifications je vais me contenter de vous dire que j’ai littéralement englouti cette nouvelle histoire, que j’aurais aimé qu’elle se prolonge bien au delà de quelques heures.

Lire Ragnar Jónasson c’est une parenthèse, une enquête intuitive, c’est bien là son talent, mêler le polar cocooning à une ambiance aussi feutrée que mélancolique.

Je ne vais pas non plus faire de redite avec cet auteur, il faut dire que j’ai tout lu, ainsi que la fabuleuse saga « La dame de Reykjavik » « L’île au secret »avec l’inspectrice Hulda qui m’a touchée en plein cœur. Et Comme toujours j’aime ce classicisme, cette élégance de l’écriture, le rythme qui nous berce et surtout l’émotion qui en découle.

Ragnar Jónasson s’attache à nous décrire au plus près l’âme de l’Islande.

J’attends le prochain avec impatience ❤️

À lire dans l’ordre pour être au plus près de Ari Thór : Snjór, Nátt, Sótt, Vík, Mörk, Sigló

Siglo, Ragnar Jonasson, Editions De La Martinière, septembre 2020

Un commentaire sur “Sigló, Ragnar Jónasson, Éditions De La Martinière

Répondre à Les Lectures de Maud Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s