Littérature générale·Roman noir

BUVEURS DE VENT, Franck Bouysse, Editions Albin Michel

118199173_1188559631525763_7819299605507324742_n

Franck Bouysse est un grand auteur, on frôle le divin. Voilà, c’est dit.

Les critiques sont élogieuses depuis longtemps, après le succès de Né d’aucune femme, voilà celui de Buveurs de vent édité aux éditions Albin Michel, un roman au titre mystérieux, poétique, que j’attendais avec impatience. De mémoire, c’est avec Plateau et Grossir le ciel que je l’ai découvert alors que je n’avais jamais lu de roman noir rural, un registre qu’on aime ou qu’on déteste.  

Voilà quelques jours que j’ai lu ce merveilleux roman à la plume qui frôle le divin ! Les hommages à la littérature, la nature, la transmission feront écho en vous, et poser des mots n’est pas simple. J’ai savouré chacun d’entre eux, il me faut toujours un petit temps pour trouver les miens, comme d’habitude avec cet auteur,  quand on referme un de ses livres, je sais qu’aucun mot ne sera assez fort pour décrire mon ressenti, aussi captivant qu’un polar avec un souffle de western qui vient rythmer l’histoire, et aussi magistral par toute la beauté qui s’en dégage.

Avec Buveurs de vent, Franck Bouysse parvient à tisser une intrigue à l’atmosphère envoûtante et fait de la vallée du Gour Noir, un lieu chargé de maux, un personnage à part entière, où y est née une fratrie de quatre enfants, Marc, Luc, Matthieu, Mabel, quatre êtres sensibles, parfois insaisissables de par leurs natures profondes, leur soif de liberté est la nôtre. Et noir ne serait pas ce roman sans ceux qui assombrissent l’intrigue, la rendant parfois amère. 

Rares sont les écrivains français actuels à équilibrer l’histoire, le style et le langage, on les appelle les conteurs. Ce que j’aime et j’admire chez Franck Bouysse, c’est l’authenticité, l’humilité, la vision du monde de ses textes.

Je ne peux que vous recommander de lire très vite ce roman, Buveurs de vent  possède ce petit quelque chose en plus que ses précédents romans, plus évocateur, c’est aussi une performance visuelle, les émotions passent dans les silences, les non-dits. On ne peut qu’être fasciné par l’écriture mélodieuse, incandescente, par cette histoire singulière, un monde à part.

Extrait page 101: La chair est partout, englobe tout. Le cœur est un trompe-l’œil, une approximation, rien de plus qu’une pompe vitale, un mécanisme plus ou moins bien réglé, parfois défaillant. On ne sait d’ailleurs pas bien le situer, un peu plus à droite, un peu plus à gauche. Les chairs, elles, se mélangent. Les cœurs restent à distance. Ne peuvent se toucher. () Le cœur est un vieux sage ennuyeux. La chair est un dieu endiablé.

Résumé

Ils sont quatre, nés au Gour Noir, cette vallée coupée du monde, perdue au milieu des montagnes. Ils sont quatre, frères et sœur, soudés par un indéfectible lien. Marc d’abord, qui ne cesse de lire en cachette. Mathieu, qui entend penser les arbres.
Mabel, à la beauté sauvage. Et Luc, l’enfant tragique, qui sait parler aux grenouilles, aux cerfs et aux oiseaux, et caresse le rêve d’être un jour l’un des leurs. Tous travaillent, comme leur père, leur grand-père avant eux et la ville entière, pour le propriétaire de la centrale, des carrières et du barrage, Joyce le tyran, l’animal à sang froid…

Dans une langue somptueuse et magnétique, Franck Bouysse, l’auteur de Né d’aucune femme, nous emporte au cœur de la légende du Gour Noir, et signe un roman aux allures de parabole sur la puissance de la nature et la promesse de l’insoumission

Buveurs de vent, Franck Bouysse, Editions Albin Michel, août 2020

Je remercie infiniment les éditions Albin Michel pour cette lecture et leur confiance.

8 commentaires sur “BUVEURS DE VENT, Franck Bouysse, Editions Albin Michel

  1. Très sincèrement je crois que c’est une de tes plus belles chroniques. On y ressent tout ce que ce livre t’as délivré comme émotions et c’est chouette. J’aime bien quand tu dis : « Rares sont les écrivains français actuels à équilibrer l’histoire, le style et le langage, on les appelle les conteurs. » c’est exactement ça qui va m’amener à lire ce Franck Bouysse très prochainement. Belle soirée à toi 🙂☀️

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s