Littérature générale·Roman noir

Préférer L’Hiver, Aurélie Jeannin- Editions Harper Collins Traversée

82430395_613428762550826_1912557415174242304_n

 

C’est LA SURPRISE en ce début d’année, un premier roman au charme indéfinissable.  

La nouvelle collection Traversée des éditions HARPER COLLINS s’ouvre avec deux ouvrages : Le sciencede l’esquive de Nicolas  MALESKI et Préférer l’hiver de Aurélie Jeannin. Mon choix s’est naturellement porté sur ce dernier pour son titre évocateur pour moi qui aime l’hiver, son atmosphère, ses silences et son repos. Son apaisement. 

Préférer l’hiver est un roman audacieux, écrit avec une plume profonde au caractère envoûtant, un de ces romans un peu inclassables par leur singularité, cette singularité ici, est ce qui fait toute sa force, son atout majeur.  

Éloignées du monde, loin des pesanteurs qui alourdissent la vie, nous ne connaîtrons jamais l’identité de cette mère et de sa fille (la narratrice), elles ont perdu un père, un frère, un fils, un mari. Plutôt que de se frayer une place dans l’insupportable carcan de la société, elles ont préféré se retirer dans cette forêt, qui leur est familière, considérant l’hiver et sa rugosité comme leur propre refuge comme la lecture qui tient une place particulière. 

Nous ne connaîtrons jamais le lieu, ni l’époque, même si les choses se devinent,  ces interrogations déstabilisent dans un premier temps, pourtant j’ai lu ce roman d’une traite dans un total lâcher-prise. J’ai commencé à relever des passages cela s’est transformé en pages entières, je sais que je relirai ce roman pour sa portée, sa résonance universelle et intemporelle, Aurélie Jeannin a aussi le sens de la formule, des effets de style justifiés, une plume tranchante, et sacrément hypnotique ! 

Un texte évocateur, où l’histoire est tenue par ce coup de fil et ce mystérieux « événement »,  ce qui finalement a poussé ces deux silencieuses à se retirer du monde est secondaire. Beaucoup se poseront des questions qui peut-être resteront sans réponse concernant certains éléments, ce ne sont peut-être pas les bonnes, ni les plus importantes. On peut y trouver des réponses. La transmission est le cœur de ce roman.

Préférer l’hiver révèle des pensées profondes et enfouies, c’est un abandon de soi, une mise à nu des tourments psychologiques, du deuil, du sentiment d’insécurité envahissant, et sans états d’âmes. Un roman introspectif, mélancolique, comme on en lit rarement, au charme indéfinissable.

Avec ce premier roman remarquable et fort de propos, c’est une excellente entrée en matière, sans fausse note dans le circuit de l’édition traditionnelle pour Aurélie Jeannin.

Je lui souhaite tout le succès qu’il mérite.

Je paraphrase l’auteure pour le mot de la fin avec ces mots significatifs :

«  Il m’est arrivé de lire des livres qui ressemblaient à Maman ; serrés, compacts. Jamais faciles, parfois inaccessibles, mais pour moi, immensément beaux et inspirants ».

Préférer L’Hiver, Aurélie Jeannin- Harper Collins Traversée, janvier 2020.

Je remercie chaleureusement les éditions Harper Collins pour cette lecture. 

82186671_578009556090780_4840734369465237504_nRésumé

À distance du monde, une fille et sa mère, recluses dans une cabane en forêt, tentent de se relever des drames qui les ont frappées. Aux yeux de ceux qui peuplent la ville voisine, elles sont les perdues du coin. Pourtant, ces deux silencieuses se tiennent debout, explorent leur douleur et luttent, au cœur d’une Nature à la fois nourricière et cruelle et d’un hiver qui est bien plus qu’une saison : un écrin rugueux où vivre reste, au mépris du superflu, la seule chose qui compte.

Dans un rythme tendu et une langue concise et précise qui rend grâce à la Nature jusqu’à son extrémité la plus sauvage, Aurélie Jeannin, dont c’est le premier roman, signe un texte comme une mélancolie blanche, aussi puissant qu’envoûtant.

 

16 commentaires sur “Préférer L’Hiver, Aurélie Jeannin- Editions Harper Collins Traversée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s