Polar/thriller

BEST OF 2019-Rétrospective.

 

2019 est déjà derrière nous, cette année est la meilleure année en matière de découvertes littéraires mais aussi de retrouvailles. Voici le Best-of mais aussi une rétrospective et enfin le blabla que je tenais à faire, une petite mise au point aussi 😉 

Il a été facile de faire ce BEST OF, 9 lectures s’imposent et se démarquent clairement des autres, au-delà de leur lecture, ces livres ont parfois trop longtemps envahi mon esprit, une vraie charge émotionnelle parfois grâce à leurs personnages qu’il m’a été difficile de quitter, leur ambivalence, leurs histoires douloureuses et leurs atmosphères envoûtantes. 

Parmi une bonne centaine de lectures (je ne compte plus précisément), bien au delà du  simple coup de cœur ce sont 9 évidences qui presque à elles seules,  regroupent ce qui ont fait de cette année littéraire, une des plus riches et des plus chargées émotionnellement.  Les voici, accompagnées du lien de ma chronique. 

Mention spéciale pour Les Refuges de Jérôme Loubry:
cropped-coup-de-coeur-2019-3.png

C’est gagnée par cette tonalité mélancolique, et encore bluffée que je repense à toute l’histoire, eh oui à ces ingénieuses idées en filigrane qui ont leur importance.

My Absolute Darling de Gabriel Tallent :
Tout se joue dans les silences, c’est un roman noir fascinant par toutes ces émotions. Turtle est inoubliable, je l’ai trouvée incroyable, et déstabilisante.

L’Incroyable Vie d’Ulysse Marbaud de Arnaud Le Bian :
Roman unique,  brillant par la richesse culturelle, sa sensibilité et l’émotion qu’il procure. Philosophie, spiritualité, alchimie, physique quantique, musicologie autant de thèmes et de symboles qu’il fallait pour écrire une histoire fabuleuse, pleine de sens et d’authenticité.Une histoire magnétique et inclassable.

 Une Cosmologie de Monstres de Shaun HAMILL
Il fait partie de ces ouvrages qui démontrent que la littérature fantastique est un genre où la transmission et les allégories de la peur, des chagrins et des angoisses permanentes sont certainement les moments les plus frémissants de l’histoire lorsqu’ils frôlent la réalité.

 Dans la brume écarlate de Nicolas Lebel
Un polar gothique, une histoire profondément humaniste, des valeurs où l’on prie encore pour qu’elles deviennent universelles.
Dans toute sa noirceur ce polar est de toute beauté !

 DISKØ de Mo MALØ
Fabuleuse et remarquable série policière qui sort complètement du lot ! L’auteur ne fait pas dans le réchauffé, Mo Malø enfonce le clou avec Diskø et frappe fort en gardant ce qui compose l’ADN de cette saga : le Groenland sa pièce maîtresse.

Trois autres titres cités dans mon article
Spécial Noël-Des livres à glisser sous le sapin 

La trilogie du Baztan de Dolores Redondo
L’ambiance humide et pluvieuse de la forêt de Baztán, la touche surnaturelle font de cette trilogie atmosphérique, fascinante par sa simplicité, l’une des plus puissantes que j’ai pu lire,

L’Empathie d’Antoine Renand
Un premier roman de haute volée, un thriller psychologique comment on en lit peu, soigné par une construction et une brillante narration c’est l’humain dans toute sa noirceur. Un style affûté, bien posé et entraînant. J’ai été bluffée par ce nouveau talent.

Le Loup des Cordeliers de Henri Loevenbruck
Aussi riche que divertissant, l’auteur y a consacré de nombreuses recherches lors de l’écriture, c’est une sacrée réussite qui remet aussi en lumière Anne-Josèphe Théroigne de Méricourt c’est mon personnage coup de cœur de cette histoire !

 

Je vous en dis plus…

Je dois aussi la réussite de cette année à la diversité, à mon envie de me laisser porter par d’autres genres, d’autres ailleurs, découvrir d’autres formes et d’autres voix dans la variation de la littérature noire.
Les romans contemporains empreints de tragédie et de drames que j’avais abandonnés ont su me convaincre,ce fût le cas pour Laurent Gaudé auteur de La Porte des Enfers, un style singulier et lyrique qui se mérite.
Des premiers romans que j’ai beaucoup aimés Le bal des folles de Victoria MASLa prisonnière de la mer de Elisa Sebbel.
Je crois n’avoir jamais autant lu de livres historiques, scientifiques et particulièrement denses qu’en ces derniers mois, je ne peux donc pas ne pas citer Fabrice Papillon auteur de : Le dernier Hyver et Régression.

73062376_2506164139472843_7410723364941070336_n

Je classe volontairement ici Le Baiser de l’Ogre de Elsa Roch dans la découverte plume, « trop bien écrire » s’avère casse-gueule dans le polar, sa plume opère un effet hypnotique, elle reste au service des personnages et de leur histoire, il n’y a pas de fioritures inutiles ni de phrases toutes faites chez Elsa Roch ! 

82563783_390069428483207_1715166022534692864_n

Ma dernière lecture 2019 Avec 15 ans de retard je termine la décennie avec L’OMBRE DU VENT de Carlos Ruiz Zafón, je dois dire que ce n’était pas gagné dès le départ ! J’avais beaucoup d’appréhension, lire ce pavé de 660 pages me faisait assez peur. Ce livre n’est pas parfait à mes yeux mais justement c’est tout ce qui fait son charme ! J’ai dû accepter certaines choses et me laisser porter par ces personnages, c’est aussi ce qui fait de ce livre un grand moment de lecture.

81808264_1200024610196320_7343284909445742592_nUn moment de fierté personnelle qui a marqué mon année et qui m’a émue je ne vous le cache pas : j’ai eu l’immense honneur de voir le blog dépasser les frontières pour accompagner la couverture de Qaanaaq de Mo Malø, je lui souhaite un très beau succès, vous pourrez vous rendre compte du travail de cet auteur passionné en lisant ses polars de grande qualité. Je remercie les éditions de La Martinière de cette délicate attention, cette version islandaise trône fièrement dans ma bibliothèque nordique.


2019 est aussi marquée par plusieurs abandons, des lectures mitigées sans parfois avoir grand chose à dire, ainsi que des déceptions, je ne vais pas m’étaler dessus dans cet article. A ce sujet je tiens à rappeler qu’un blog est personnel, il nous appartient, mes opinions, mes choix de lectures, mes avis sont subjectifs et ne restent que le reflet d’un ressenti, des nuances écrites en toute sincérité.
Un blogueur est un lecteur, un esprit libre, une liberté de ton en droit de publier ou pas ce qu’il souhaite et à sa manière, n’en déplaise à certains.
Je tiens justement à remercier les maisons d’édition qui sont restées compréhensives et pour leur confiance renouvelée.

Je tiens particulièrement à remercier ceux qui m’ont accompagnée cette dernière année, les auteurs qui m’ont font confiance pour un premier regard sur leurs manuscrits avec mes avis francs parfois bien tranchés mais toujours sincères.

Les blogueurs, les copains et copines lecteurs, certains depuis quelques années sont toujours aussi présents pour papoter bouquin, les nouvelles rencontres que j’apprends aussi à connaitre, merci pour ces riches échanges, (en privé et en public) les différents point de vue apportés, des simples partages aux débats passionnés.
Les mésaventures, les paroles et comportements discutables, ne manquent pas, c’est le revers comme on dit, libre à nous de ne pas s’y attarder, merci à celles et ceux qui ont été un grand soutien à leur tour, merci d’être présents.

Il est temps de vous souhaiter une excellente année 2020, qu’elle soit à la hauteur de vos attentes, de vos envies et objectifs personnels. Lecteurs, auteurs, je vous souhaite une très belle année littéraire.

 

9 commentaires sur “BEST OF 2019-Rétrospective.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s