Littérature générale

Une photo de charme, Afsaneh Reza-Miller

78391564_556622848231917_4861783437247250432_o

Une histoire satirique illustrée par l’auteure

« Je sais très bien, moi qu’elle prend pour une arriérée, ce qu’elle va faire chez son artiste. Elle veut sa photo de charme, quoi d’autre ? Si ça se trouve, c’est le même atelier, toujours à la même adresse, à deux pas de la pizzeria… Si seulement elle savait…. »

 


Quand on découvre une plume comme celle d’Afsaneh Reza-Miller, qui plus est dans le milieu de l’auto-édition, il est fort dommage de le taire, n’est-ce pas ?

À l’occasion de la réédition d’Une photo de charme, je vous reparle aujourd’hui Afsaneh Reza-Miller que j’avais lue l’année dernière avec sa fiction littéraire Sur les traces d’Oghyanouss, un véritable coup de foudre ! Je ne cesse de parler de ce livre à certains lecteurs en attendant, je l’espère qu’il soit très vite disponible.

Une photo de charme qu’est-ce que c’est ?
Ne vous fiez pas au titre et à sa connotation charnelle, c’est une histoire satirique et artistique, une œuvre de deux fictions sur fond réel profondément ancrée dans la société de Téhéran, l’identité, la féminité sont abordées dans une tonalité légère mais néanmoins évocatrice, un procédé judicieux comme sait si bien le faire l’auteure.

En première partie Jardin d’Eden met en scène une mère et sa fille dans leur vie et rapports quotidiens, ces deux générations qui évoluent dans la société iranienne et ses traditions, les difficultés de communication, le décalage semble donc important. De ces deux figures féminines, l’auteure fait parler la mère.
Enfin la deuxième partie Le portail l’histoire de cinq folles… : Minou, Maryam, Nassim, Chirin, Atoussa, leur projet ? Vivre ! Dans l’absurdité des réglementations mises en place à l’université en Iran… Chronologiquement, l’histoire est antérieure à la partie précédente.
Le contexte de l’Iran est important de mon point de vue, la jeunesse est la thématique centrale, racontée par des voix différentes, une mère et des adolescentes, on peut se rendre compte finalement que d’une époque à une autre, la position, le point de vue sont ambivalents.

Longtemps, j’ai été dans l’attente de découvrir cette histoire. C’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai retrouvé la très belle plume de Afsaneh-Reza-Miller son écriture limpide, ses idées audacieuses.
J’apprécie la qualité de son propos et sa façon de lutter par le biais du divertissement et de la plaisanterie, l’auteure cite Rabelais en préambule « Il vaut mieux écrire du rire que des larmes, parce que le rire est le propre de l’homme » l’humour est une arme, une détermination à démontrer plutôt que s’épancher, chez moi ça fonctionne toujours et cela a plutôt tendance à bien marquer mon esprit.
Cette histoire offre des moments d’une grande fraîcheur au milieu d’une souffrance, c’est ironique souvent caustique, avec beaucoup d’esprit pour véhiculer des valeurs.
À travers ces voix notamment celles de ces étudiantes j’ai retrouvé en filigrane la singularité de son roman Sur les traces d’Oghyanouss, la volonté de créer une vraie œuvre littéraire sans prétention puisque l’auteure puise ses réflexions dans sa culture et son enfance.
Afsaneh Reza-Miller manie la subtilité et l’art d’illustrer son propos avec à l’intérieur de l’ouvrage des illustrations en noir et blanc, c’est aussi une autre manière de s’exprimer.  

Pouvoir franchir une barrière générationnelle ou un simple portail…n’a pas la même signification d’une frontière à l’autre.

Je remercie Afsaneh Reza-Miller, pour sa confiance.

L’auteure est indépendante, Une photo de charme est disponible sur Amazon ici.

4 commentaires sur “Une photo de charme, Afsaneh Reza-Miller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s