Polar/thriller

Un Autre Jour, Valentin Musso, Editions du Seuil

76994375_1004175956601884_6155584920044437504_n

Que peut-on encore perdre quand la vie vous arrache le seul être que vous avez jamais aimé ?
Adam Chapman, architecte de 41 ans, a tout pour être heureux. Il vit depuis huit ans un amour sans nuages avec sa femme Claire. Mais, un matin, un coup de téléphone vient lui annoncer l’inimaginable. Alors qu’elle passait le week-end dans la maison de campagne de ses parents, Claire a été assassinée en lisière d’un bois. En quelques secondes, l’existence d’Adam vole en éclats. Mais ce qui pourrait être une fin n’est qu’un début. Car Adam n’a aucune conscience de la véritable tragédie qui a commencé à se jouer.
Dès le lendemain de la mort de Claire, il va découvrir qu’il existe pire que de perdre ce que l’on a de plus cher au monde : le perdre une seconde fois…

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Tu t’appelles Adam Chapman, tu as 41 ans et tu es architecte.()
Nous sommes le 8 juin 2019. IL est cinq heures et demie du matin. Pour le moment tu dors. Tu ne le sais encore, mais cette journée sera la pire de toute ton existence. L’univers confortable et rassurant que tu t’es construit au fil des ans va s’effondrer comme un château de cartes. Après cette journée, rien ne sera plus comme avant. En quelques secondes, tu vas tout perdre. En quelques secondes, tu deviendras une ombre, un être vide et sans  avenir.
Tu es prêt Adam ?

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Un autre jour est le huitième thriller de Valentin Musso que je n’avais pas lu depuis 5 ans ! Je garde une très bonne impression des premiers livres de Valentin Musso: Les cendres froides et Le murmure de l’ogre particulièrement, puis j’ai lu Sans faille j’ai un souvenir assez tiède de cette lecture et je n’ai pas réitéré l’expérience par la suite. Oui, je suis parfois entêtée…

L’histoire d’apparence banale commence par ce mauvais pressentiment qui gagne Adam Chapman ce matin du 8 juin 2019, une sensation indicible, mêlée à une peur irrationnelle qu’ une chose de terrible va ou vient d’arriver à Claire.
Quelles sensations étranges… Lorsque l’inspecteur Miller l’informe que l’on vient de retrouver Claire assassinée lors de son jogging matinal, Adam est perdu et déboussolé.

Est-ce l’intuition ? Un sentiment de déjà vu ? Une prémonition ?

Si le début d’UN AUTRE JOUR démarre sous des allures de faits divers, le virage que prend l’auteur est jubilatoire…mais pas sans risque dans le registre du thriller psychologique. Récemment, on en parle beaucoup des plus fabuleux aux plus ratés. Beaucoup oublient une chose : la simplicité et la sobriété.
C’est une réussite pour moi en ce sens le chemin est sinueux, nébuleux, mais maîtrisé. On reste accroché à l’histoire, elle évolue en plusieurs parties très différentes dont la première est excellente, en si peu de page elle flirte avec les codes du polar, les recoupements de l’enquête sont faits à partir de l’autopsie de Claire qui a été violée et étouffée, des interrogatoires de son entourage et Adam qui perd pied.

Mais tout ne se passe pas comme prévu. Un très bon virage est vite pris dès la deuxième partie qui amorce quelque chose de bien plus complexe. Entre l’enquête et la quête d’Adam tout reste flou jusqu’à la crème de la crème qui arrive un peu plus tard alors que j’ai cru au ratage complet de ce thriller psychologique, je me suis même dit  » on est mal », l’auteur finalement, a su déjouer les pièges habituels et c’est excellent !

En revanche, même si l’histoire qui,faut le dire tient dans un mouchoir de poche jusqu’à cet excellent, imprévisible et plausible final (qui propose une thématique et une réflexion importantes), il m’a manqué un décor posé et une atmosphère ambiante ainsi que l’émotion liée à la profondeur, pour me faire complètement vibrer à toute la dimension des événements que vit Adam. C’est vraiment dommage pour ces aspects auxquels je tiens. 

Mais j’ai aimé retrouver la patte et les propositions faites par Valentin Musso dans la construction sobre et pourtant complexe de ce thriller haletant, je suis restée dans l’incertitude tout le long sans qu’il essaie de m’en mettre plein la vue, je ne vais pas attendre 5 ans avant de lire ces précédents romans.

Un autre jour, Valentin Musso, Editions du Seuil-novembre 2019.320 pages

Je remercie la Masse Critique Babelio et les Editions du Seuil pour la proposition et l’envoi de cette lecture.

7 commentaires sur “Un Autre Jour, Valentin Musso, Editions du Seuil

  1. Bien que n’ayant pas encore lu ce dernier; mais les livres de cet auteur possèdent en effet un culmen suivi d’une descente un peu décevante (pas trop mais un peu) comme s’il n’osait pas donner toute sa puissance aux personnages de ses romans

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s