Polar/thriller

Le cri des corbeaux-Matthieu PARCAROLI- Edition Le Masque

56830052_842884696103904_2053721200508534784_n

Un huis clos machiavélique, cruel et la peur dans toute sa splendeur ! 

Le cri des corbeaux est le premier roman de Matthieu PARCAROLI édité aux éditions Le Masque. Quelques retours vantant les mérites de ce texte ont mis mes sens de lectrice invétérée de huis clos en alerte. Il y a quelques semaines après une lecture mitigée tendant même vers la déception, j’écrivais ce que j’attendais d’un huis clos ici.

Les huis clos montagnards évoquent pour moi tension, angoisse et hostilité.
Le cri des corbeaux est bel et bien de cette trempe, sans prétention s’articulant sur plusieurs tableaux, il fait son petit effet. 

L’auteur nous livre quatre personnages, deux couples exactement.
Dans un premier temps, Julie et Théo, couple modeste et plutôt heureux dans leur vie à deux. Ils vont vite se rendre compte que ce séjour se présente sous de mauvais augures puisque très vite débarque un autre couple, Agathe et Simon.

Dans une ambiance ouatée autant dire que les premières hostilités se ressentent très vite avant même la succession d’événements qui m’ont plongée dans un tourbillon de suspicion et de paranoïa intense. Autant être honnête tout de suite, je me suis précipitée sur ce livre, car tout reflétait ce que j’aime retrouver sauf que je n’avais pas anticipé la thématique :p
Ayant une réelle phobie, j’ai été servie… Pas besoin d’aller bien loin pour me procurer un sentiment d’angoisse et de peur. Les choses les plus simples sont finalement les plus terrifiantes, l’auteur sait s’arrêter là où il le faut dans sa narration pour laisser l’imaginaire prendre le relai. Projetée dans cette histoire, le sentiment d’insécurité perdure jusqu’à l’étouffement lorsque arrive ce qui me terrorise le plus ! 

L’auteur excelle dans une narration exempte de détails inutiles, la construction de cette histoire amène naturellement cet empressement à vouloir comprendre ce qui se trame par l’ingéniosité de développer ces personnages par flash-back, dès lors une vraie psychologie se met en place et permet de brouiller les pistes.
Je n’ai fait qu’une bouchée de ce thriller avec une curiosité permanente de savoir qui était l’instigateur de tout ce machiavélisme, les sensations de vivre ce cruel huis clos se sont multipliées, il était temps que ça s’arrête ! :p 

Irrationnel et psychologique Le cri des corbeaux a donc toutes mes faveurs, c’est le premier roman de cet auteur prometteur que je vais suivre de très près ! 

Le cri des corbeaux-Matthieu PARCAROLI-Editions Le Masque 20 mars 2019-240 pages

Résumé 

Après avoir participé à un concours en ligne, Julie et Théo gagnent un week-end pour deux tous frais compris dans une sublime villa à la montagne près du lac des corbeaux. Pour ce jeune couple modeste, c’est le voyage de noces qu’ils n’ont jamais pu s’offrir. Sur place, le rêve s’arrête net lorsqu’ils voient débarquer un autre couple, eux aussi vainqueurs du concours. Comble de la malchance, le lieu, perdu dans la nature enneigée, ne semble pas desservi par le réseau. Impossible de contacter les organisateurs du jeu. Mais le séjour romantique bascule véritablement dans le cauchemar lorsqu’ils se rendent compte être enfermés dans cette immense propriété et que l’un d’eux disparaît au cours d’une coupure d’électricité. La peur est un vilain défaut, et nos personnages vont l’apprendre de la plus cruelle des façons.

 

3 commentaires sur “Le cri des corbeaux-Matthieu PARCAROLI- Edition Le Masque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s