Polar/thriller

Le colis-Sébastian Fitzek – Editions de L’Archipel

54462733_10218739199768335_3667042454554542080_o

Une chronique en demi-teinte qui arrive bien après la lecture, l’informatique, c’est formidable quand ca marche, pour moi, c’est la catastrophe depuis des semaines. Problème réglé définitivement ! Il est temps de parler du dernier thriller de Sébastian Fitzek, Le colis édité aux éditions L’Archipel. Lu en lecture commune avec Charlène du blog Un bon livre à lire.

Ayant souvent les mêmes ressentis sur nos livres, celui-ci ne déroge pas à la règle, elle a été mitigée sur son premier Fitzek et moi déçue par rapport à ce que j’avais déjà lu.

J’ai découvert Fitzek tardivement avec Passager 23, alors qu’il a publié une dizaine de thrillers en France. Cette lecture avait vraiment été excellente, Fitzek peut être sans limite, sans restriction dans sa manière d’insuffler l’angoisse. Avec le colis c’est différent, je n’ai pas du tout ressenti une angoisse particulière malgré ce qui arrive à Emma. Au premier abord et dès le prologue, le personnage est bien exploité, les situations confuses auxquelles Emma doit faire face : Se réveiller dans une chambre d’hôtel qui n’est pas la bonne, ce message qui lui est adressé sur le miroir de la salle de bains, bref c’est plein de promesses. 

Sauf que, j’ai décroché dès la réception du colis qui arrive tardivement et qui finalement n’a pas maintenu mon intérêt plus que ça. Tout ne tourne pas qu’autour de ce colis, même si j’aurais aimé connaître le contenu un peu plus tôt, que l’auteur soit plus machiavélique là-dessus. Le sujet, c’est bien Emma et son agression, elle a été victime du « coiffeur », psychopathe obsessionnel, scalpant ses victimes, il aurait pu aussi tenir le bouquin à lui tout seul. 

Tout cela engendre des souvenirs d’Emma trois semaines plus tôt. Et là, on quitte vraiment le cœur de ce que j’attendais, ce qui était prometteur. Tout devient flou, pour Emma comme pour moi. C’est peut-être le gros reproche que je ferai à ce roman : les situations, les aller-retours d’Emma dans le passé empiètent sur le psychiatrique que j’aime tant, il n’a pas été assez loin dans les détails.

Je ne parlerai pas plus du colis qui fait une courte apparition, l’auteur n’en joue pas plus que ça pour apeurer Emma. Le colis n’est pas aussi retors que ce que j’ai eu l’habitude lire chez Fitzek. La psychiatrie est son thème de prédilection, mais ce qui n’a pas collé avec moi, c’est le manque d’originalité et l’histoire d’Emma qui je dois l’avouer ne m’a pas passionnée. Par contre j’ai retrouvé ce style vif et froid que je n’aime pourtant pas chez tout le monde, et quelques détails psychiatriques qui me font encore dire qu’il est assez convaincant dans ce domaine. 

En bref : Je pense avoir trop lu de thriller sur cette thématique, l’absence d’affection et d’angoisse pour Emma est trop importante. L’histoire m’a moins embarquée, je n’ai pas été malmenée par Fitzek cette fois-ci. Peut-être serez vous plus réceptifs à cette histoire assez folle, tout ne repose pas que sur un ressenti personnel, la patte Fitzek est bien présente . 😉 

Je remercie chaleureusement Mylène de L’Archipel pour sa confiance et pour cet envoi.

Chronique de Charlène : Un bon livre à lire – Le colis

Le colis-Sebastian Fitzek aux éditions de L’Archipel-320 pages, 6 mars 2019

Résumé

Depuis qu’Emma Stein a été violée dans une chambre d’hôtel, la jeune psychiatre est incapable de sortir de chez elle. Elle a échappé à un psychopathe que la presse surnomme « le coiffeur » pour son obsession maniaque à scalper les jeunes femmes qu’il tyrannise, avant de les assassiner sauvagement.
Désormais, elle vit dans l’angoisse de croiser sa route à nouveau et croit le reconnaître en chaque homme qu’elle rencontre… bien qu’elle n’ait jamais pu voir son visage.
Il n’y a qu’un seul endroit où elle se sente en sécurité : sa maison en bord de lac, dans la banlieue de Berlin. Jusqu’au jour où le facteur lui demande d’accepter un colis pour son voisin. Un homme dont elle n’avait jamais entendu parler, bien qu’elle vive dans sa rue depuis des années…

4 commentaires sur “Le colis-Sébastian Fitzek – Editions de L’Archipel

Répondre à Encore Un Livre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s