Polar/thriller

Organigramme ~ Jacques Pons, Hugo Thriller

43879781_10217457254440503_3709804467508477952_n

Cette année le coup de cœur RTL n’aura pas mes faveurs malheureusement, Organigramme  a du potentiel mais moi j’ai frôlé l’abandon.

La vision sans exécution n’est qu’hallucination.

Telle est la devise du célèbre patron de la Maison Louis Laigneau, fleuron du luxe français. Martelée en chaque occasion, de séminaires de créativité entre beautiful people en conference calls des membres du CoDir, elle va également devenir celle d’un tueur dont le seul but est d’anéantir de façon brutale, méthodique et cruelle l’intégralité de l’entreprise et de ses salariés.

Quelles sont ses motivations ? Quelles sont réellement ses cibles ? Pourquoi un tel déferlement de haine froide ?

Une chose est sûre: rien ni personne ne sera épargné dans la réalisation de ce mortel projet.

Mon avis

Ce thriller a été proposé sur la plateforme de concours d’écriture Fyctia, il est le coup de cœur RTL 2018 après Itinéraire d’une mort annoncée de Fabrice Barbeau  que j’avais beaucoup aimé, je vous le conseille encore aujourd’hui 😉

Cette année le coup de cœur RTL n’aura pas mes faveurs malheureusement, Organigramme  a du potentiel mais moi j’ai frôlé l’abandon.

« La vision sans exécution n’est qu’une hallucination » ( ) Mantra repris par tous les membres du comité exécutif, puis par le middle management, puis par les consultants, les prestataires, les actionnaires. Exécuter, exécuter, exécuter. Peu importe le reste.

Ils ne seront pas déçus.

Aujourd’hui j’exécute.

Un contexte original ! Le monde du travail et l’univers de la mode réunis dans un thriller où Jacques Pons devait faire défiler les cadavres…

L’organigramme de la Maison Louis Laigneau me promettait une partie de Cluedo et une ambiance assimilée aux Dix petits nègres d’Agatha Christie. J’espérais me creuser les méninges dans un huis-clos oppressant angoissant etc…

Mais tout ne se passe pas comme prévu et quel dommage ! Le début est très prometteur, j’ai beaucoup aimé d’ailleurs, je me voyais déjà sortir mes petits bouts de papier et jouer à qui a fait quoi, où, quand, comment…Et bien j’ai vite déchanté.

Tout est trop vite expédié, les personnages ne sont pas creusés, le temps n’est pas pris pour qu’on « s’attache à eux » pour nous les présenter. Il y’en a trop et ils ne sont pas utiles, ils apportent un aspect décousu à l’histoire principale ! Je suis restée hermétique à tout ce qui a pu leur  arriver, parfois je me suis demandé si cela ne relevait pas de la comédie car l’auteur aurait voulu jouer sur les clichés et bien là encore je n’ai pas été convaincue…

Pour pouvoir me prêter au jeu il aurait fallu à mon sens une meilleure exploitation des personnages et que ce soit un vrai huis clos or, je n’ai pas sorti mon petit crayon de papier non plus. J’ai voulu aller jusqu’au bout, même si je sais très bien que dans mon cas si je n’adhère pas au premiers tiers d’une histoire il y’a très peu de chances que le reste me fasse changer d’avis, évidemment ce fût le cas  la fin ne m’a pas étonnée et ne m’a pas renversée non plus.

Mon sentiment global est que ce thriller aurait mérité de beaucoup plus d’attention en amont, beaucoup plus de détails afin de lier les personnages à l’histoire, j’aurais aimé être plus actrice que spectatrice de ce thriller qui reste décousu.

Toutefois je reconnais que l’auteur possède un très bon style d’écriture, il possède  le talent et l’expérience pour proposer autre chose. Cet univers m’a plu mais je n’ai pas du tout adhéré à la forme de ce thriller. Seules les parties en italique m’ont intéressée parce qu’on rentre dans la psychologie d’un personnage retors et empreint de douleur d’un personnage qui est prêt à tout pour leur rendre la monnaie de leur pièce. Finalement c’est  ce que j’ai trouvé de plus pertinent et de plus glaçant par moment.

Je ne suis pas certaine que ce concours d’écriture soit le plus adapté à certaines histoires qui méritent d’être développées afin de tenir le lecteur dans un suspens haletant sans tomber dans l’excès de tous les ingrédients du thriller. Il existe bien d’autres formes que celle du page-turner. Organigramme est loin d’être mauvais je le répète mais sur moi il aura eu l’effet inverse qui était annoncé. Ce thriller a beaucoup plu à d’autres lecteurs, vous trouverez d’ailleurs le lien vers de nombreuses critiques plus positives que la mienne qui reste personnelle et qui n’engage que moi

Je remercie vivement les éditions Hugo Thriller pour leur confiance et pour l’envoi de ce roman.

Organigramme de Jacques Pons Hugo Thriller septembre 2018

https://www.babelio.com/livres/Pons-Organigramme/1078448

 

3 commentaires sur “Organigramme ~ Jacques Pons, Hugo Thriller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s