Fantastique·Polar/thriller

LES YEUX ~ Slimane Baptiste Berhoun, Editions Bragelonne

CVT_Les-Yeux_3403.jpg

Résumé éditeur :

Les Yeux, le nouveau thriller fantastique et grinçant de Slimane-Baptiste Berhoun.

Tout en haut du Plateau, le vent pouvait rendre fou.

On avait choisi d’y construire un asile. L’Orme : une grande bâtisse lugubre, battue par les vents et la neige. Même les bombardements de 44 n’avaient pu en venir à bout. À croire qu’il échappait à toute influence humaine.

Et des morts étranges, violentes, il y en avait toujours eu et il y en aurait encore, là-haut. D’ordinaire, personne ne venait s’en mêler. Ni la gendarmerie du Village, ni les réducteurs de tête de Paris.

Si on avait écouté les fous enfermés derrière les murs de l’Orme, on y aurait peut-être vu l’oeuvre d’un monstre. Mais les fous, ça ne s’écoute pas, ça se traite. Ce que le psycho-chirurgien à la tête des affaires médicales de l’établissement sait faire d’une main de fer. À l’abri des regards. À condition de parvenir à se débarrasser définitivement de cette trop curieuse disciple de Lacan venue fouiner dans les dossiers de ses malades.

Scénariste et réalisateur de séries digitales cumulant plusieurs millions de vues sur Internet (Les Opérateurs, La Théorie des Balls, Le Secret des Balls, Epic Fitness), Slimane-Baptiste Berhoun est également l’auteur, chez Milady, du roman Le Visiteur du Futur – La Meute, suite officielle de la série dans laquelle il interprète le Docteur Henry Castafolte.

Comédien et lecteur de livre audio (Les Chants de la Terre Lointaine, d’Arthur C. Clarke), il nourrit son écriture de l’efficacité et de l’humour propres aux contenus digitaux.

Les Yeux est son second roman chez Bragelonne.


Rose comme l’amour, rentre à la cour,

Bleu, vert, jaune, attends ton tour…

Une comptine mélodieuse et une immersion au cœur d’un asile inquiétant… L’Orme.

 C’est pendant  la Grosse OP proposée tous les ans par Bragelonne, que ce thriller Les yeux s’est retrouvé comme par enchantement dans mon panier ! Une nouvelle envie de frissons, ou de me faire peur peut-être… la lecture nous ouvre à tellement de sensations qu’il serait dommage de passer à coté,  Les yeux me semblait bien approprié.La lecture du résumé fût brève, je me suis arrêtée à « l’asile et bombardement 44 » j’étais convaincue. L’affaire était pliée et j’ai cliqué ! Et c’est haut la main que ce thriller a trouvé grâce à mes yeux !

Les années 50. C’est dans une atmosphère déjà inquiétante que le p’tit Etienne ouvre le bal, première victime retrouvée dévorée dans la cour de l’Orme.

L’atmosphère se révèle être le principal attrait que je recherchais, l’enquête pouvant presque passer en arrière plan. Pourtant ici elle restera excessivement présente mais intacte jusqu’à la dernière partie où une certaine terreur viendra s’emparer des tourments de l’Orme…

Car l’auteur s’amuse avec la peur tout d’abord celle de la légende de la Hure, une bête qu’il est déconseillé de regarder sous peine de mourir… de peur. Légende,  métaphore, entité ? Ça vous parle ? Un monstre nocturne..assurément.

A mon sens le point fort de ce bouquin réside dans la crédibilité accordée aux personnages, ces « fous » comme on les appelaient alors, ces « malades mentaux » fût un temps, « patients » voir des « résidents »aujourd’hui.

Leurs façons d’être, leurs comportements sonnent juste dans l’ensemble. Sous couvert d’humour ceux là prennent beaucoup de place dans l’histoire. Entre un qui pense se trouver dans un Relais et Châteaux, l’autre qui….non je vous dis rien. Et quand d’autres sont atteint de quelque chose de rare ça devient troublant..et réaliste.

Cette histoire n’est pas tout public, des passages peuvent vraiment laisser des traces l’auteur appuie pas mal sur le coté psychologique, je n’ose pas être audacieuse au point de vous recommander d’y foncer tête baissée, cela reste un roman de genre…mais j’ose penser que vous vous sentez prêts à résoudre le mystère des yeux qui terrorisent les âmes de l’Orme si vous comptez vous y aventurer..

Tout ce mélange de réalisme, d’humour, de terreur et de fantastique est millimétré. Ma capacité visuelle étant imparfaite voir quasi nulle impacte souvent mon rythme de lecture. Je suis souvent déstabilisée dès qu’il s’agit d’imaginer quelque chose de plus abstrait, cela devient vite bancal. Mais grâce à cette écriture détaillée, claire sans surenchère inutile, l’ intensité est préservée du début jusqu’à la fin.

Extrait choisi :

« La fin justifie les moyens » Mais la science pouvait-elle se passer de conscience ? Pouvait-on, de la même manière, fermer les yeux sur les méthodes, au profit de la finalité ?

Le seul bémol, pour la forme, succinctement parce que je n’ai pas envie de vous spoiler le bouquin : pour garder l’intensité du récit et ne pas être indigeste l’auteur a préféré ne pas s’engouffrer dans certaines explications techniques, peut-être aussi pour préserver le fantastique… Pourtant avec certaines techniques employées dans les années 50 dans ces établissements il aurait pu se permettre qu’elles y soient plus exploitées, avec cette clarté d’écriture il a été fort dommage de ne pas augmenter le curseur pour cette fois.

Ce thriller fantastique/horreur est incroyablement orchestré ! Avec une fin comme j’en ai rarement lue, qui va crescendo, et où le suspens est maintenu ! C’est une surprise totale ce bouquin et j’espère qu’il trouvera d’autres lecteurs avec le même effet !!

Slimane Baptiste Berhoun ~Thriller  fantastique / terreur~Bragelonne Terreur 15 novembre 2017

5 commentaires sur “LES YEUX ~ Slimane Baptiste Berhoun, Editions Bragelonne

  1. Dans ma PAL depuis un petit moment, tu m’as convaincue que ce petit craquage spontané est une bonne chose. J’ai lu récemment un livre où l’auteur ne s’aventurait pas dans des explications sur un phénomène étrange et si c’est assez frustrant, j’arrive, en général, à passer outre… Et puis, quand il a du bon gros suspense, je suis souvent conquise 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s