Nordique·Polar/thriller

QAANAAQ,Mo Malo, La Martinière Noire

33965176_247538799137859_8732053487866609664_n

 

QAANAAQ  !!! Un nouveau polar intelligent et remarquable !!
À découvrir en librairie !

 

Adopté à l’âge de trois ans, Qaanaaq Adriensen n’a jamais remis les pieds sur sa terre natale, le Groenland. C’est à contrecœur que ce redoutable enquêteur de Copenhague accepte d’aller aider la police locale, démunie devant ce qui s’annonce comme la plus grande affaire criminelle du pays : quatre ouvriers de plateformes pétrolières ont été retrouvés, le corps déchiqueté. Les blessures semblent caractéristiques d’une attaque d’ours polaire. Mais depuis quand les ours crochètent-ils les portes ? Flanqué de l’inspecteur inuit Apputiku ? grand sourire édenté et chemise ouverte par tous les temps ?, Qaanaaq va mener l’enquête au pays des chamanes, des chasseurs de phoques et du froid assassin. Et peut-être remonter ainsi jusqu’au secret de ses origines.

Mo Malø est l’auteur de nombreux ouvrages, sous d’autres identités. Il vit en France. Qaanaaq est son premier roman policier.


C’est un genre que j’affectionne particulièrement et on peut dire que j’en ai lu des polars scandinaves, mais en ayant quelques exigences… ne me faites pas lire un polar où l’intrigue peut se transposer ailleurs et où réside le manque culturel, je n’en vois pas l’intérêt. Il m’est donc déjà arrivée d’être déçue et d’avoir eu cette impression de perdre mon temps.

Surprise avec Qannaaq ! Parce qu’il faut dire qu’un auteur inconnu, français qui écrit un son premier polar nordique j’avais un peu d’appréhension, mais j’étais confiante pour avoir suivi l’auteur sur les réseaux sociaux et ainsi pouvoir me rendre compte de son intérêt pour le Groenland
Qaanaaq m’a  conquise !! Il a remplit toutes mes conditions pour mon grand plaisir de lectrice ! Il est remarquable !

C’est un polar d’une remarquable complexité et saisissant dès les premières pages, immédiatement j’ai été prise dans les filets avec un prologue effroyable et assez violent : En 1975 un massacre familiale d’une extrême violence, qui ne laisse quasiment aucune chance aux victimes.
Je vous avouerai que j’avais un certain a priori, un thriller addictif qui surfe sur la mode du nordique (un de plus) aurait pu se ressentir, mais je suis vite rassurée. L’immersion au Groenland et plus précisément sur sa côte sud-ouest est instantanée grâce à l’inspecteur Qaanaaq Adriensen.

Face à de multiples massacres perpétrés aujourd’hui il est dépêché sur sa terre natale depuis Copenhague. Parce que c’est grâce à ce danois revendiqué que les multiples curiosités et explications à l’égard de cette société groenlandaise, que l’on va aller de découvertes en découvertes : Les croyances, les mœurs et les  côtés sombres du Groenland. Ces éléments sont la valeur ajoutée à ce roman, l’auteur apporte des connaissances et un nouveau regard sans pour autant avoir des passages creux et vides, c’est vif et dynamique. 

Surprenant polar nordique où l’intrigue prend place au Groenland.

L’intrigue possède la force du polar scandinave : De la noirceur, une belle profondeur culturelle, bien équilibrée avec l’enquête. L’auteur sait rebondir au bon moment pour nous apporter un nouvel éclairage et nous embrouiller l’esprit, car il s’agit quand même d’une enquête complexe et originale.

J’ai adoré ce polar nordique écrit avec un style épuré et très agréable, qui fait la part belle à ce style littéraire qu’est le polar sociétal bien trop boudé par les lecteurs.

Il fera partie de mes plus belles lectures nordiques, il a comblé mes attentes en deux petits jours et m’a beaucoup surprise par son originalité où tout n’est ni tout blanc ni noir..

Une histoire, il y en avait une, puisqu’il y avait des morts.

Des histoires, Qaanaaq en trouverait, puisqu’il y avait eu des crimes. »

Je vous le recommande fortement, aux curieux déjà bien attisés par les sublimes posts de l’auteur sur la toile, laissez-vous guider par la plume subtile et fine de Mo Malø.

Je remercie vivement les éditions de La Martinière et l’auteur Mo Malø pour leur confiance et pour m’avoir offert cette lecture !

Qaannaq ~Mo Malø ~Editions de La Martinière Noir  31 mai 2018 496 pages

6 commentaires sur “QAANAAQ,Mo Malo, La Martinière Noire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s