Polar/thriller·Roman noir

La Fille du roi des marais ~ Karen Dionne, JC Lattès

30704565_233039513921121_2403331093366323600_n.jpg

Résumé éditeur : Enfin, Helena a la vie qu’elle mérite ! Un mari aimant, deux ravissantes petites filles, un travail qui occupe ses journées. Mais quand un détenu s’évade d’une prison de sa région, elle mesure son erreur : comment a-t-elle pu croire qu’elle pourrait tirer un trait sur son douloureux passé ? Car Helena a un secret : elle est l’enfant du viol. Sa mère, kidnappée adolescente, a été retenue prisonnière dans une cabane cachée au fond des marais du Michigan, sans électricité, sans chauffage, sans eau courante. Née deux ans plus tard, Helena aimait cette enfance de sauvageonne. Et même si son père était parfois brutal, elle l’aimait aussi… jusqu’à ce qu’elle découvre toute sa cruauté. Vingt ans après, elle a enfoui ses souvenirs si profondément que même son mari ignore la vérité. Mais aujourd’hui son père a tué deux gardiens de prison et s’est volatilisé dans les marais, une zone qu’il connaît mieux que personne. Malgré la chasse à l’homme lancée par les autorités, Helena sait que la police n’a aucune chance de l’arrêter. Parce qu’elle a été son élève, la seule personne capable de retrouver cet expert en survie, que la presse a surnommé Le Roi des Marais, c’est sa fille.


Héléna est une enfant de la nature, elle y est née et y a vécu toute son enfance, quand son passé rattrape son présent, quand sa famille est menacée, Héléna redevient alors l’enfant qu’elle était, tout ce qu’elle a occulté refait surface.
Celle pour qui la culture et le divertissement n’ont pas d’autres noms que le National Geographic, seule distraction qu’elle a pu connaître, entre deux parties de chasses et une cueillette de quenouilles va nous emporter dans une traque sans merci.

La fille du roi des marais est un pur bijou entre le roman noir et le nature writing il saura vous surprendre !
La construction est bien amenée, tout est fait pour que le lecteur reste collé à ce récit passionnant, les sentiments semblent parfois ambivalents, la confusion de nos émotions se prêtent à ce récit noir où la nature prend beaucoup de place, ces moments parfois contemplatifs se mêlent à la tension qui s’impose. Entre deux alternances on oscille dans une traque sans merci, et au marais lors de cette enfance difficile où règne un monde sans artifices ces moments les plus sombres font d’Héléna un paradoxe à elle seule..

Des horreurs surviennent. Des avions s’écrasent, des trains déraillent, des gens meurent dans des inondations, des tremblements de terre, des tornades. Des chiens se font abattre. Et des jeunes filles se font kidnapper.

Malgré un récit parfois trop digressif, c’est une excellente lecture profonde, une belle maîtrise de savoir maintenir un suspens grandissant, jusqu’à la confrontation entre un père et sa fille. Ce roman est empreint de passion, d’émotion, de sensation, mais aussi une psychologie singulière, une histoire de kidnapping/séquestration comme il est rare d’en saisir ces nombreux sens.

Le bonus :  Les passages tirés du conte d’Andersen : La fille du roi de la vase  j’ai eu le plaisir à  les redécouvrir et à en saisir un autre degré que lors de mes premières lectures.

La fille du roi des marais, Karen Dionne, Jc Lattès.

Je remercie les édition J.C Lattès pour ce très bon moment de lecture.

3 commentaires sur “La Fille du roi des marais ~ Karen Dionne, JC Lattès

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s