Polar/thriller

L’Homme craie, C.J Tudor Editions Pygmalion


fc9bdc_fc10f42258e142c2967a0d37dd6e44f5~mv2.jpg

Résumé éditeur

« Le problème, c’est que nous n’avons jamais réussi à nous mettre d’accord sur le début. Est-ce quand Gros Gav a reçu le seau de craies pour son anniversaire? Est-ce quand nous nous sommes mis à nous en servir pour dessiner des bonshommes? Ou quand ils ont commencé à apparaître d’eux-mêmes? Est-ce le terrible accident? Ou quand on a retrouvé le premier cadavre? »

1986. Eddie et ses amis sont encore des enfants. Ils passent leurs journées à parcourir en vélo leur petit village anglais, en quête de distractions. Ils ont élaboré un langage secret: de petits bonshommes allumettes tracés à la craie qu’eux seuls peuvent comprendre. Mais, un jour, l’un de ces mystérieux dessins les conduit jusqu’à un corps démembré qui change leur existence pour toujours.

2016. Eddie croit avoir définitivement tourné la page lorsqu’il reçoit une lettre contenant un nouveau bonhomme craie. Ses amis d’enfance ont reçu la même missive, mais ce qui ressemble à un canular prend une tournure dramatique lorsque l’un d’eux est tué.

L’homme craie est le premier roman de CJ Tudor, une couverture qui interpelle, un résumé bien alléchant..et des avis très très élogieux que j’ai pu lire le qualifiant presque de chef d’œuvre, Après 15 jours de digestion je cherche encore ce que j’ai raté et mon avis ne changera pas. Ce roman se lit bien, même super bien mais pour moi il a manqué vraiment un truc, de la densité et de l’originalité !

Je me suis  instantanément plongée instantanément dans l’histoire, une atmosphère pesante et impalpable se ressent, mais le gros hic : Trop de similitudes avec Ça de King dans les 100 premières pages, ce qui m’a fait sortir de ma lecture, c’est franchement même un remake dans un passage en particulier. L’atmosphère macabre et sombre  n’a pas été au rendez- vous, peut-être en attendais-je trop par rapport aux avis très très favorables.

En revanche le virage que prend l’histoire est pas mal du tout, je suis  restée accrochée et heureusement parce que la fin est excellente ! Une structure passé/présent intéressante et addictive, le style d’écriture de l’auteure est par contre excellent, j’ai beaucoup aimé et je pense que ma pointe de déception vient vraiment de l’histoire.

Je ne déconseille pas du tout ce livre mais je le recommande à ceux qui peut-être veulent tenter un roman noir agréable et efficace, mais pas pour le coté sombre et macabre annoncé.

L’homme craie ~ CJ TudorBroché: 384 pages

Editeur : Pygmalion (17 janvier 2018)

2 commentaires sur “L’Homme craie, C.J Tudor Editions Pygmalion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s