Fantastique·Littérature générale

Les passagers perdus – Stéphane Bellat – Editions Lajouanie

5141P5RzTtL._SX195_.jpg

Résumé
Marc Loebb est un homme à qui tout réussit. Il est l’un des cadres incontournables d’une grosse compagnie, roule dans de somptueuses voitures de sport, possède un appartement avec vue imprenable sur le Saint-Laurent. Une vie parfaite, une mécanique bien huilée qui ne demandait qu’à voler en éclats. C’est par un soir pluvieux d’octobre que tout a commencé. Un chien surgit de nulle part, un effroyable accident sur le pont Jacques Cartier, puis le néant.
À son réveil, tout a basculé. Plus rien ne correspond à ce que Marc a vécu. Les circonstances de l’accident, l’heure et le lieu se sont comme effacés. Une réalité différente lui apparaît. Qui est-il
vraiment ? Qui est Calvin White, cet énigmatique bouquiniste croisé au cours d’une promenade ? Et cette rencontre était-elle vraiment due au hasard ? Et si il s’agissait d’une ultime chance de commencer à vivre vraiment ?

Véritable Feel good book, ce livre devrait ravir aussi bien les amateurs d’histoire un brin fantastique que les rationalistes les plus convaincus.
Lisez Les passagers perdus, roman d’une originalité saisissante et laissez vous gagner par un très rare sentiment de bien-être.

Les lectures s’enchainent mais ne se ressemblent pas. J’ai refermé un peu à contrecœur Les passagers perdus de Stéphane Bellat, une lecture…Lumineuse !

Un roman qui débute assez classiquement, Marc Loebb transpire la réussite, une vie confortable et un train de vie assez luxueux..
Ce choix de « héros » est assez judicieux car même si je ne lui ai pas trouvé d’affection particulière instantanément, l’évènement dont il est victime renverse cette indifférence.
Un accident de la route des plus banal, lorsqu’il se réveille.. sa réalité est altérée…Il pense naviguer entre deux mondes, j’ai donc suivi Marc dans sa nouvelle réalité….et je ne suis pas au bout de mes surprises…
Le deuxième personnage clé est ce bouquiniste ! Imaginez un petit air du Doc Emmett Brown avec son grain de folie en moins et la sagesse en plus : Vous obtenez Calvin White ! À partir de leur rencontre, je n’ai plus lâché mon bouquin…c’est devenu addictif et je me suis laissée emporter par cette ambiance que je recherche de plus en plus quand je fais une pause de mes lectures noires : un apaisement littéraire.
Entre ces allers-retours chez le bouquiniste, l’histoire de Marc nous offre un bon compromis entre une lecture feel-good non dénuée de sens et le roman fantastique alliant la réflexion, la spiritualité, et un soupçon d’ésotérisme. Dans cette réalité Marc verra t’il sa morale et les valeurs auxquelles il aspire évoluer ? Et ces passagers perdus ? Qui sont-ils ? Mais surtout…Pourquoi ?

Les passagers perdus c’est un roman euphorisant et lumineux qui vous fera aussi sourire, dont vous aurez un peu de mal à vous en défaire.

J’ai vraiment eu un petit pincement au cœur en les laissant, ils sont tellement atypiques et ont l’art de la discussion. Vu sa construction et les idées de l’auteur, je ne désespère pas de les retrouver pour un deuxième tome ! Un petit mot pour l’auteur…je suis née le 03-07-1983..que dois-je en déduire ? 📷;)

 Il ne faut pas confondre irrationnel et impossible. (…) L’irrationnel, (…) c’est du rationnel auquel on n’a pas encore trouvé d’explication. L’impossible, lui appartient à une autre dimension,à l’invisible. »

Je remercie vivement et chaleureusement les Editions Lajouanie pour leur confiance et surtout pour m’avoir envoyé et conseillé ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s