Polar/thriller·Scandinave

Je voyage seule- Samuel Bjørk- Edition Pocket

Résumé:

La Norvège tout entière est sous le choc : un promeneur a découvert dans la forêt une petite fille assassinée, pendue à un arbre avec une corde à sauter et portant autour du cou un panonceau où figure la mention : Je voyage seule. Chargée de l’affaire, le commissaire Holger Munch décide de s’assurer l’aide de son ancienne collègue, Mia Krüger, douée d’une intuition imparable. Il part la chercher sur l’île de Hitra où elle vit recluse. Ce qu’il ignore au sujet de Mia c’est qu’elle s’y est retranchée pour se suicider. Or, quand elle regarde les photos de la fillette, elle remarque un détail qui avait jusque-là échappé à tout le monde et comprend qu’il y aura d’autres victimes…

Première lecture scandinave de la saison et j’ai eu un grand plaisir à lire Je voyage seule de Samuel Bjork qui est un thriller norvégien, après quelques ratés dans le genre (notamment Ragnar Johansson ) celui-ci s’est avéré prometteur!

C’est une écriture noire et brute, un récit immersif, nous faisons la connaissance de Mia, qui tient absolument à mettre fin à ses jours, à une date bien précise, Holger va venir s’opposer à son choix, en l’intégrant a une affaire complexe ; des petites filles disparaissent et l’équipe doit se retrouver au complet. En parallèle il y’a Tobias et son petit frère, deux petits curieux qui se baladent dans la forêt près de chez eux, de drôles de questions vont se poser sur cette ferme, pourquoi ces filles qui s’y trouvent ne vont pas dans leur école ? Que font elles et avec qui? La curiosité de Tobias est grandissante il décide de s’approcher au plus près de cette ferme cen’est peut-être pas une bonne idée

Dans la lignée de Miséricorde de Jussi Adler Olsen, une lecture captivante, j’ai retrouvé cette noirceur qui se dégage des autres genres.
C’est un roman dense, avec des digressions certes mais ce n’est pas péjoratif, comme dans tous les polars du grand froid, elles amènent vraiment quelque chose à l’histoire, cela nous permet de nous imprégner de cette ambiance, et de nous immiscer dans les us et coutume des scandinaves.

Un ton nordiquecomme j’aime qui se veut intimiste, pudique, soigné et sans employer la violence, tout est parfaitement maîtrisé pour ne pas en faire trop dans cette sordide histoire.
C’est d’ailleurs ce que nous recherchons quand on se dirige sur un polar scandinave non?

Je voyage seule est le premier tome des enquêtes de Mia et de Holger, Le hibou le second roman s’annonce tout aussi prometteur…je vous en reparle aussi prochainement.

Roman lu et chroniqué en octobre 2017

2 commentaires sur “Je voyage seule- Samuel Bjørk- Edition Pocket

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s