Polar/thriller·Roman noir

Je reviendrai hier – Cedric Veto

Quel plaisir de vous reparler de ce livre ! D’abord publié en auto-édition Je reviendrai hier est disponible en avant-première aux Éditions Nouvelles Plumes est aussi publié son roman Mais je sourirai à la vie disponible en librairie.

Même si depuis l’auteur a proposé d’autres romans en explorant des genres différents ( Recyclés, Joachim) c’est Je reviendrai hier qui m’est resté en tête très longtemps, sincèrement parmi ses livres que j’ai lus c’est celui qui m’a le plus chamboulée.

C’est avec plaisir et une immense joie de voir ce livre enfin en librairie que je vous repartage mon retour.

Après deux thrillers, Cédric Veto revient avec un roman à suspens, riche en émotions, toujours avec sa plume généreuse, et sensible.

Un récit alternant Franck d’aujourd’hui, un homme au passé douloureux, des flashbacks avec sa Fanette et son Julot, un frère et une sœur qui vont bouleverser sa vie.

Dix ans que Franck n’a pas revu ses parents, il revient après toutes ces années d’absence quand il sait son père malade. Sa mère l’attend au même endroit, que lorsqu’il est parti, Franck a décidé de rattraper ce temps perdu, celui qu’il ne faudrait jamais avoir à vivre, mais par la force des choses il y a parfois certains évènements qui nous échappent pour le comprendre.

Il lui faut revenir, panser les plaies de ces dix dernières années, celles où il s’est trouvé sur un autre continent. Les effluves de son enfance lui reviennent, des premières joies aux premiers émois.

Par amour, par amitié, on est capable de bien des choses, qu’elles soient admirables ou dramatiques….quelles sont les conséquences de nos actes si petits soient-ils?

Franck, Did, Fanette et Julot.

Quatre amis unis pour le meilleur mais aussi pour le pire.

Les histoires de ce genre et de cette qualité littéraire sont celles qui me marquent le plus, pour n’en citer que quelques unes : Un souffle, une ombre de Carayon et Le livre des Baltimore de Dicker ..car oui cette histoire incontestablement en fait partie, elle me marquera autant que ces deux monstres littéraires… Dans chacun de ses romans c’est ce que je relève : le pouvoir qu’il a de créer un attachement aux personnages dès les premières pages, dans des situations des plus simples comme il sait si bien les raconter, qui deviennent des fragrances de souvenirs impérissables.

Grâce à son écriture sensible et sincère cette histoire a ravivé quelques uns de mes souvenirs, ceux auxquels je ne pense jamais mais qui se trouvent bien là, quelque part enfouis et c’est là le coup de grâce qu’il assène à la fin, j’en ai presque oublié l’intrigue principale qui m’a fait l’effet boomerang !

Non seulement j’ai adoré cette histoire, mais la fin m’a scotchée, je n’en ai pas à la pelle dans mes lectures!!

JE reviendrai hier est WoW !

Résumé :

Nostalgie, puissance évocatrice des souvenirs.

Après dix ans d’absence, me voici de retour sur les terres qui m’ont vu naître, pour accompagner mon père dans ses derniers instants.

Tout revient peu à peu avec une force inouïe. mes joies d’enfant aimé et heureux, mais aussi mes terribles peines, celles que j’aurais préféré voir rester enterrées à jamais.

Qu’est-ce qui m’a forcé à partir, voilà maintenant dix ans?

Qu’ai-je donc fui? »

Un grand merci à Cédric pour sa confiance.

Cédric Véto est un auteur hybride. Indépendant pour la plupart de ses romans, il est édité chez les éditions Nouvelles plumes pour son roman Mais je sourirai à la vie proposé à l’auto-édition sous le titre  » Au bout du chemin »

2 commentaires sur “Je reviendrai hier – Cedric Veto

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s